Les Nuit des Etoiles 2018 – Conseils pour photographier le ciel étoilé

Nuits des Etoiles - du 03 au 05 août 2018

Les Nuits des Etoiles 2018 se tiendront du 3 au 5 août. En France, plusieurs sites seront ouverts au public pour observer la voûte céleste. Des télescopes seront d’ailleurs mis à disposition. A cette occasion, le Pixmaniac vous donne des conseils en astrophotographie.

Toutes les conditions pour observer les étoiles

Pour photographier des étoiles, il faut avant tout une nuit claire. L’été est donc la période la plus propice. En effet, le ciel d’août est généralement exempt de nuages. Il vous faut également une lune peu visible. Du 3 au 5 août, ce sera la lune décroissante, le 4 août étant une nuit de demi-lune. Vous devez également vous trouver à la campagne et non en ville. En raison de l’éclairage urbain, également surnommé « pollution lumineuse », les objets célestes risquent d’être moins visibles.

Lorsque toutes ces conditions sont réunies, vous pouvez apercevoir les nombreuses étoiles qui nous entourent, à l’œil nu. Et avec un peu de chance, vous pourrez même distinguer la Voie Lactée. Cette dernière n’est autre que l’autre nom de notre Galaxie. La Voie Lactée, telle que nous l’apercevons ressemble à une bande blanchâtre voire laiteuse. Etant donné que la Galaxie possède une forme en spirale et que notre système solaire se trouve en bordure d’une strie, nous n’apercevons qu’une infime partie.

Le matériel photographique pour les Nuits des Etoiles

Si vous souhaitez vous lancer en astrophotographie, il faudra vous équiper. Un compact avec une excellente sensibilité lumineuse peut suffire. Cependant, il est préférable d’utiliser un hybride ou un reflex pour des résultats encore plus spectaculaires.

En montant la sensibilité ISO, vous pouvez obtenir de très belles images. Pour rappel et pour les plus novices : plus vous monter en ISO, mieux vous arrivez à obtenir des résultats nets en condition de faible éclairage.

Si possible, vous devez utiliser un grand angle, soit un champ de vision élargie. Si vous vous contentez de photographier le ciel, vous risquez d’être déçu. Le travail sur la profondeur de champ ne peut se faire que si vous avez des éléments de paysage dans votre cadre.

Vous devez également jouer sur le temps d’exposition et l’ouverture. Etant donné que vous êtes pratiquement dans le noir, vous devez utiliser l’ouverture la plus grande et vous servir d’un temps d’exposition plus ou moins long. Enfin, à cause de ce temps d’exposition, vous devez impérativement utiliser un trépied, afin d’éviter les flous de bougé.

Surtout, n’hésitez pas à faire plusieurs essais avant de déterminer les meilleurs réglages pour votre appareil.

Photographier à travers un télescope

Le nec plus ultra en la matière, reste quand même le télescope. Les astrophotographes aguerris connaissent bien ce dernier. Le télescope doit utiliser une monture équatoriale. Celle-ci compense la rotation de la terre et suit les objets célestes en mouvement. Sans ce type de monture, et à cause du temps d’exposition relativement long, il est possible que vous ayez des étoiles floues. Ce phénomène s’appelle aussi le « star trail », soit la filée d’étoiles.

Bien évidemment, tout ceci a un prix et tout le monde n’a pas la possibilité d’avoir un télescope à monture équatoriale. C’est bien pour cela, que Les Nuits des Etoiles existent car elles permettent à un large public d’utiliser des télescopes gratuitement. Le thème de cette année est Mars la petite soeur de la Terre. La planète rouge sera en opposition à notre planète bleue et pourra être aperçue à travers des lunettes astronomiques.

Consultez toutes les informations sur cette manifestation, sur le site de l’association française d’astronomie.

Retrouvez la carte des manifestations durant Les Nuits des étoiles juste ici.

Le Pixmaniac vous accompagne tout l’été. Suivez l’actualité de notre place de marché et découvrez nos astuces et conseils !