Sortie God of War IV

God of War 4 Sony

Plongée dans le blockbuster conçu par Sony ; une semaine avant sa sortie, le titre fait déjà l’unanimité chez les gamers. Ce jeu sera le meilleur de l’année 2018. Ceux qui ont eu la chance de le tester lui attribuent d’ores et déjà un 20/20. Mais pourquoi un tel engouement pour God of War IV ?

Production AAA

Ce jeu a bénéficié d’une importante équipe de développement, de délais de conception confortables et d’une large couverture marketing. Sans surprise, il est donc estampillé de l’appellation AAA de l’industrie des jeux vidéo. Avec une superproduction de ce type, on a difficilement le droit à l’erreur. Et Sony nous prouve avec ce nouveau volet de God of War que c’est possible.

L’histoire nous emmène au cœur des mythes scandinaves avec Kratos et son fils Atreus. Cory Barlog (le réalisateur du jeu) s’est clairement inspiré de The Last of Us et plus précisément du binôme Joel/Ellie pour la relation père/fils. Celle-ci est tantôt distante, tantôt protectrice, et n’est pas sans rappeler sa propre relation avec son fils. Cette relation va d’ailleurs évoluer tout au long du jeu, ainsi que la gestuelle. On s’attache par ailleurs très, très rapidement à Atreus comme si c’était notre fils et cela joue beaucoup sur la note du jeu.

Un univers visuel époustouflant

Si la map était censée ne pas être un open world, sa taille nous fait penser le contraire ! Santa Monica Studio n’a pas lésiné sur la qualité, si on compte les 5 années de développement qu’il aura fallu pour réveiller Kratos, huit ans après le premier volet Grec. La narration est rodée et l’univers nordique magnifiquement bien retranscrit avec les différents dieux (Odin, Thor ou encore Baldr). Les équipes de Santa Monica ont réussi le pari de rendre incroyablement beaux des lieux habituellement austères.

De nettes évolutions

Le gameplay s’est affiné et on découvre en même temps une nouvelle facette de Kratos jusque là insoupçonnée. Le jeu est davantage centré sur un style aventure/action plutôt que combat sur combat. Ces derniers sont par ailleurs bien plus intéressants que dans le dernier opus avec des adversaires plus intelligents et des alternatives d’attaque plus poussées. Il faudra donc rapidement maîtriser ses différents types d’attaque et ne pas hésiter à faire appel à Atreus, qui sera souvent d’une grande aide avec ses flèches.

De nombreuses quêtes secondaires s’ajoutent à cette aventure qui nécessitera 50 bonnes heures pour être terminé complètement. De quoi en ravir plus d’un. Et comptez 20 à 25 heures de jeu si vous choisissez de ne pas prêter attention à tous les à-côtés. 

Pour résumer, ruez-vous sur God of War le 20 avril car ce jeu mérite amplement sa note et les différentes critiques faites n’entachent en rien le plaisir que vous aurez à y jouer.

En savoir plus

En attendant sa sortie, découvrez les jeux vidéo pour PS4 disponibles chez Pixmania et redécouvrez le superbe trailer du jeu :